LES TRAVAUX DE LA ZAE « LES TERRES D’OR III » SONT LANCÉS

La Zone d’Activité Economique « Les Terres d’Or » à Gevrey-Chambertin s’agrandit avec une troisième tranche qui vient en extension des deux premières déjà créées par la commune de Gevrey-Chambertin il y a quelques années.

Lundi 20 février, le Président Pascal Grappin, les Conseillers communautaires et les entreprises en charge du chantier étaient réunis pour marquer le lancement des travaux de viabilisation de cette extension, qui compte 57 000 m² de surface cessible.

Après un permis d’aménager délivré en 2021 et modifié en 2022, les travaux ont officiellement été lancés en fin d’année 2022 et seront divisés en deux temps :

  • Une première phase de viabilisation, engagée depuis le mois de décembre et qui consiste à créer tous les réseaux (eau, assainissement, électricité, télécommunications…) et la voirie provisoire. Cette phase se poursuivra jusqu’au mois de juin 2023.
  • Puis une seconde phase de travaux avec le lancement des constructions par les entreprises qui s’implanteront. A l’issue de cette phase, les derniers aménagements (éclairage public, voirie définitive…) seront finalisés.

À ce jour, la commercialisation des différents lots est déjà bien avancée pour environ 50% de la superficie de la zone. Sa situation géographique attire en effet de nombreuses entreprises. Plusieurs actes de vente ont d’ores et déjà été signés, certains lots sont réservés et trois permis de construire ont été accordés.

La ZAE « Les Terres d’Or III » accueillera une typologie variée d’entreprises, avec notamment :

  • Une entreprise de transport logistique sur un terrain de 16 000 m². Ce projet important permettra de créer une cinquantaine d’emplois ;
  • Un domaine viticole de Gevrey-Chambertin qui souhaite créer une cuverie et gérer toute la logistique commerciale pour son domaine à cet emplacement ;
  • Une imprimerie ;
  • Une brasserie artisanale …

De plus, la Communauté de communes vend pour un euro symbolique un terrain de 5110 m² réservé au Service d’Incendie et de Secours de Gevrey-Chambertin qui sera délocalisé.

Un lot d’une surface de 8000 m² ne sera quant à lui pour l’instant pas découpé ni cédé par l’intercommunalité, ceci afin de pouvoir le réserver pour un éventuel futur gros projet pour lequel la collectivité pourrait être sollicitée.

Cette extension de la zone d’activité, qui se veut qualitative sur le plan environnemental et paysager, vient compléter l’offre de foncier économique à l’échelle de la Communauté de communes. Elle permettra notamment de créer de nombreux emplois. Le montant de l’ensemble de l’opération s’élève à 2,6 millions d’euros, la vente des terrains venant couvrir intégralement son coût.