Les grands projets votés en Conseil communautaire le 9 juillet

Ce mardi 9 juillet, le Conseil communautaire de la Communauté de communes de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges s’est réuni à la Salle des fêtes de Saulon-la-Chapelle. Une séance au cours de laquelle les délégués des communes ont étudié et adopté 31 projets de délibérations portant sur les politiques communautaires relatives, aux solidarités, à la biodiversité, au tourisme, au sport et aux ressources humaines, mais aussi à l’enfance, à la petite enfance et à la culture avec notamment, l’attribution du marché de restauration scolaire et le vote des tarifs de l’école de musique pour l’année 2019-2020.

Des produits locaux dans les assiettes des enfants !

Le Conseil Communautaire a voté l’attribution du marché de restauration périscolaire et petite enfance à la société API Restauration, pour les trois années à venir. Un fournisseur unique pour l’ensemble des restaurants scolaires et des crèches du territoire, qui favorisera le bio et les circuits courts avec la mise en place de partenariats avec des boulangeries locales.

Une politique tarifaire au plus juste pour des services au meilleur coût possible

Alors que le Conseil communautaire avait voté le 28 mai la baisse significative des tarifs afin de mieux prendre en compte les besoins des usagers, les délégués des communes ont réaffirmé hier leur volonté de mettre à disposition des habitants des services publics au meilleur coût possible. Ainsi, les tarifs 2019-2020 de l’Ecole de Musique Intercommunale ont été voté sans modifications par rapport à l’année précédente. Les tarifs de la petite enfance ont quant à eux été revus suite à la publication d’une nouvelle circulaire de la CAF, modifiant le plancher et le plafond des revenus des familles.

Une Charte Qualité pour les relais petite enfance

Les délégués ont adopté à l’unanimité un document de référence fixant les modalités de fonctionnement des temps collectifs organisés par les trois Relais Petite Enfance du territoire.  Cette charte qualité, à destination des Assistantes Maternelles, des familles et des gardes à domiciles, rappelle ainsi les droits, les obligations ainsi que les valeurs à chacun, nécessaires à la bonne organisation de ces temps d’accueil.