Silene 2014-2017

Un territoire une stratégie

Le projet SILENE (Stratégie Intercommunale d’Engagement pour la Nature) a pour objectif de prendre en compte la biodiversité dans l’ensemble des politiques et compétences de la Communauté de communes de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges.

Pour atteindre cet objectif, une boite à outil est proposée pour accompagner les acteurs du territoire, qu’ils soient particuliers agriculteurs et viticulteurs, forestiers, carriers, ou élus dans la mise en place de plans de gestion et de plans d’action écologiques en lien avec leurs activités.

L’autre enjeu du projet SILENE est d’accompagner le changement climatique avec la mise en place d’un observatoire intercommunal de la biodiversité et développer une solidarité écologique en proposant une gouvernance participative permettant d’associer chaque acteur et chaque citoyen aux démarches de la reconquête intercommunale.

Ce projet d’envergure va permettre d’inscrire le nouveau territoire dans un projet innovant.

Le plan local de biodiversité

Les plans locaux de biodiversité permettent d’effectuer un travail d’inventaires floristiques et faunistiques complétant ainsi les connaissances naturalistes du territoire. Ils constituent également un premier niveau d’intervention pour la prise en compte de la biodiversité (planification urbaine, forêt, chasse, foncier…), ceci étant construit autour de la capacité à mobiliser les élus locaux et leurs habitants.

Les Plans locaux de biodiversité s’appuient sur l’élaboration d’une cartographie communale localisant précisément les enjeux de la biodiversité.

Cette carte communale de la biodiversité joue un rôle consultatif pour le corps des acteurs du territoire intervenant notamment dans la planification urbaine ou dans le cadre de dossiers d’évaluation environnementale. Elle s’inscrit aussi dans une logique volontaire de la commune concernée pour la prise en compte de la biodiversité, impliquant notamment des actions de protection, de gestion d’un site naturel, de sensibilisation et de développement durable (animation nature, écologie urbaine, nature ordinaire).

Les trames vertes et bleues

La trame verte et bleue est un outil alliant préservation de la biodiversité et aménagement du territoire. Cette démarche vise à freiner l’érosion de la biodiversité en reliant entre eux les milieux les plus riches (considérés comme des réservoirs de biodivesité) en restaurant ou recréant des continuités écologiques ou corridors. L’objectif est de permettre aux populations animales et végétales de se déplacer et d’accomplir leur cycle de vie (alimentation, reproduction…) dans des conditions favorables.

Dans le cadre du projet SILENE de la Communauté de communes de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges, la mise en œuvre des trames vertes et bleues s’est le diagnostic des corridors existants et la proposition de création de nouvelles connexions sur les secteurs à enjeux par exemple avec la plantation de haies.

Cet outil s’appuie sur des actions volontaires ou des outils contractuels concernant les milieux agricoles et la nature dite « ordinaire » comme :

–           Un plan de fauche des routes départementales et communales sur le modèle du plan de fauche de la RD31 sur la réserve naturelle

–           La mise en œuvre de la charte territoriale des Climats de Bourgogne

–           Un réseau d’îlots de senescence et d’arbres à cavité ; Mesure contractuel et dispositif Grenelle pour la gestion forestière

–           Le « Réseau mare »

–           Un volet agricole sur l’appui des outils contractuels concernant les corridors écologiques (MAEc notamment)

–           La mesure AgriFaune, Jachère Faune Sauvage

–           Le Programme de Conservation et gestion des zones humides notamment dans le cadre des de la mise en œuvre des Contrats de Rivière (Vouge, Meuzin)